Skip site navigation (1) Skip section navigation (2)

Rép. : Re: Réflexions pour la suite

From: "Erwan DUROSELLE" <EDuroselle(at)seafrance(dot)fr>
To: <jean-paul(at)argudo(dot)org>, <lmesure(at)nerim(dot)net>
Cc: <pgsql-fr-generale(at)postgresql(dot)org>
Subject: Rép. : Re: Réflexions pour la suite
Date: 2004-10-21 14:26:19
Message-ID: afc20e2ad6f823f8b1eb67edde0c1e244177c529@ (view raw or flat)
Thread:
Lists: pgsql-fr-generale
Fais-tu réellement partie des Décideurs, Jean Paul?
J'ai l'impression que tu fais plutôt partie des Hackers, comme Bruce Momjian.

Ce n'est pas un reproche (surtout pas!), c'est une constatation.

Ce sont deux espèces aux objectifs assez différents: 
Le hacker fait de l'informatique pour le plaisir, comme tu nous l'explique avec beaucoup de conviction. Quand ils sont brillants, nous avons des logiciels de la qualité de Pg. Les hackeux sont donc utiles et nécessaires.
Le décideux (DG, DSI...), lui ne fait de l'informatique que parce que c'est indispensable pour le business de son entreprise. S'il pouvait s'en passer, il n'hésiterait pas une seconde: Ca lui permettrait de licencier du personnel, et d'augmenter son bénéfice d'autant. Je ne sais pas si les décideux sont utiles, mais comme c'est eux qui nous paient, ils sont nécessaires.

Globalement, les décideurs se foutent de savoir si la licence de PostgreSQL est GPL ou BSD (du moment que c'est gratuit...)...
Ce qui les intéresse, c'est "Est-ce que ça va se planter ( et me faire louper des commandes), est-ce qu'il va me faloir embaucher un DBA...
et surtout, comme tu le dis, quel RISQUE je prends par rapport à mon business".  
Avec Oracle, le risque est faible, donc ils aiment Oracle, même si c'est cher. 
Avec Pg, ils ne savent pas trop. Y connaissent pas, et comme ça coute rien, c'est un peu suspect.

Comme son nom l'indique, Décision Informatique s'adresse aux décideurs...

-----------------------------------------------------------------------
Donc:

- Ta lettre était parfaitement juste sur le fond, mais (à mon sens) trop emportée. Tu le dis toi même. En l'état, elle n'aurait servi qu'à braquer les gens de Décision. La version de François Suter est plus "enrobée", mais encore pas assez à mon gout. Surtout, elle est trop longue. Des réclamations comme ça, ils doivent en recevoir 10 par semaine chez Décision (vu la qualité moyenne des articles...), et je doute qu'ils passent à chaque fois un droit de réponse qui va leur bouffer un quart de page de pub. Un truc de la taille d'un entrefilet, par contre, c'est possible.

- L'article de Décision est truffé de conneries, mais il a le mérite de présenter pg sur un pied d'égalité avec les produits payants. Ce n'était pas le cas il y a encore 2 ans. On avance!

- Nous n'avons pas su nous adapter aux demandes de Décision et de la SSII mandatée. Ce n'est pas leur faute, c'est la notre. Eux, ils s'en f... un peu de Pg: ce n'est pas le communauté qui va leur payer de la pub. Ils parlent de nous parce que le libre est à la mode. C'est tout. Si personne ne se propose pour venir, ils ne nous relancent pas. C'est comme ça. 

Par ailleurs,

- L'idée de François Suter de Packager PG me semble excellente. Présenter de manière synthétique les principaux modules/projets complémentaires de Pg, comme PgadminIII, Slony, les différents contrib/* serait une excellent idée.
Je comprends parfaitement les impératifs qui ont mené à ne pas tout inclure dans la distrib de base de Postgres. Mais le résultat est là: les différents add-on sont un peu éparpillés et il faut faire un certain effort (atchoum!) pour les trouver.

Visiblement, les gens de Décision ont pensé que les "décideurs" sont fainéants et préféreraient un truc packagé. 
De plus, tous les habitués de Windows préfèrent aussi. Et la réalité, c'est que 90% des ordinateurs dans le monde ont Windows. On connait les défauts de Windows, mais ça durera encore un bon moment.
Ceci dit, faire une install complète, packagée, testée, portable, qui intère les dernières versions des différents projets, c'est un projet à soit tout seul.
(Voir à ce sujet EasyPHP, ou l'install de la v8 de PostgreSQL sous Windows qui installe pgadminIII: Excellent! Ca va complètement dans le sens de François).

Par contre, faire quelques pages Web pour lister et expliquer les principaux "modules" du monde PostgreSQL, ceux qui sont vivants et utiles (y compris aux décideurs), ça me semble tout à fait facile et rapide.

Les hackers sont convaincus depuis longtemps des qualités de pg.
Maintenant, la communauté Pg doit aussi parler le langage des décideurs, pour les convaincre à leur tour.


Bien entendu, comme beaucoup de monde, j'ai beaucoup d'idées, mais je n'ai pas vraiment de temps à consacrer à tout cela. Je n'arrive même pas à avancer sur la traduc. Hélas.
Je vais quand même regarder si je ne peux pas faire quelque chose pour la "liste des principaux projets/modules autour de Pg".

Erwan

>>> Jean-Paul ARGUDO <jean-paul(at)argudo(dot)org> 21/10/2004 14:02:11 >>>
> C'est clair. Pour la plupart des décideurs, l'aspect technique n'a aucun
> intérêt (malheureusement parfois). Ce qu'il faut voir, c'est qu'une base
> de données, par elle-même, et seulement pour elle-même, n'a aucun intérêt.

Parle pour toi. Je fais partie des gens que ça interresse. D'ailleurs ça a été
le cas de Bruce Momjian à ses débuts. Laisse moi te relater sa petite histoire
qu'il m'a raconté en février dernier.

C'est avant tout un père de famille bien établi dans la société américaine:
marié avec 3 enfants... et un professeur de mathématiques dans un lycée.

Toujours passioné d'informatique, un jour, il s'est interressé aux bases de
données. Et il s'est demandé comment un programme pouvait transformer une
requête dans un langage presque naturel (" selectionne moi les enregistrements
de la table toto où tel paramètre égale ça...") en un résultat, en cherchant des
données sur un disque dur.

Alors tout bêtement il a fait comme nombre d'entre nous, il est allé voir les
sources, et a commencé à chercher, à comprendre... plus tard il commence à
envoyer des patches, à prendre part au projet, etc...

Pour aujourd'hui faire des conférences dans le monde entier et parler de
PostgreSQL.

Les logiciels libres, c'est ça. Ça t'interresse? t'as envie de participer? Eh
bien rien n'y personne ne t'empêche de le faire. C'est la liberté.

Alors les bases de données, ça a un intérêt en soi. A commencer par l'aspect
pédagogique du projet: tu apprends des choses. 

> Ce qui est important, et c'est souvent par là que ça commence, ce sont les
> applciations qui nécessite l'utilisation d'un SGBD.
>
> Pour un décideurs, l'important, c'est la mise en place d'une solution de
> service au sein de son SI. Cela peut être une solution globale (ou non) de
> sécurité, un ERP, un serveur d'application, une progiciel de gestion,
> etc...

Complètement d'accord, cependant, rien n'empêche ledit client de demander à son
fournisseur de porter son application sur une plate-forme libre. Ne serait-ce
que pour payer la solution finale moins cher.

Je pourrais te donner des exemples si cela t'interresse. Nombre d'éditeurs de
logiciels propriétaires utilisent de plus en plus des plates-formes libres pour
réduire le prix de vente de leur soft, sans toucher à leur marge. Cela leur
permet de toucher une clientèle hors de portée au paravant...

> C'est pourquoi il est effectivement important de "packager" PostgreSQL
> afin de lui donner une image plus intéressante pourles décideurs [...]

Mmmoui. Il faudrait surtout qu'ils prennent *pour une fois* leurs
responsabilités, et *arrêtent* d'abuser du parapluie Oracle, IBM et consorts... 

« On ne reprochera jamais à un DI d'avoir choisi Oracle ... »

Si j'étais un de ces DIs, je ne suis d'ailleurs pas certain que je ne choisirais
pas moi non plus la solution la moins risquée *à mes yeux* pour ma carrière.

C'est pourquoi tout notre travail (PostgreSQLFr.org en particulier) c'est de les
rassurer, et de les convaincre par l'exemple et le vécu de leurs confrères que
c'est une solution stable, pereine et sûre...

> PAr exemple, dans ma société, j'ai participé surl'année 2004 à au moins
> une demi-douzaine de réponses à appels d'offre. PArmis celle-ci, un tier,
> à la moitié d'entre elles auraient pu utiliser PotgreSQL. Cependant, ca
> n'a pas été le cas car si beaucoup de monde connais MySQL, peu connaissent
> PG. De plus, quand MySQL n'est pas adapté à la solution, on prend
> directement Oracle (ou SQL Server si solution windows) sans chercher autre
> chose.

Cf ci-dessus. Mets toi au boulot, prêche la bonne parole!...

> Pour beaucoup, PG reste un SGBD de qualité mais reservé aux hackers.
> 
> Je crois qu'il serait interessant de montrer d'une façon ou d'une autre
> les possibilité nombreuses d'intégration de PostgreSQL avec différents
> domaines d'application.
> 
> PG souffre d'une mauvaise communication en dehors du domaine purement
> technique. Il faudrait montrer ses intéractions avec des applications
> comme (par exemple):
> 
> - Les ERP
> - Les système centraux d'administration (système, réseaux, sécurité)
> - Les gestions de parc
> - La gestion d'entreprise
> - Les serveurs d'application (BEA, WebSphere, JBOSS, etc...)
> - Les Workflows
> - Etc...
> 
> En plus, cela auraiot plusieurs effets bénéfiques:
> - L'apparition de benchmarks et/ou de données surles performances et la
> maniabilité de PG
> - Certains éditeurs pourraient alors qualifier leur produit pour qu'ils
> utilisent PG (comme certains l'ont fait avec MySQL)
> - Les articles du genre de celui de Decision Micro seraient alors
> directement envoyés là d'où ils n'auraient jamùais du sortir: la poubelle

Je ne pense pas qu'il faille non plus nourrir les "décideurs" à la petite
cuillère. Il ne faut pas les prendre pour des cons, entre d'autres termes. 

Ils savent très bien que
c'est interfaçable avec tout système de gestion ou autre... Encore une fois, je
pense que le problème se situe au niveau de la responsabilité: choisir les
logiciels libres nécessite une bonne paire de euh... tu m'as compris.

Le hic c'est que PostgreSQL ne dispose pas de fonds pour faire du marketing,
encore moins pour faire de la publicité. Parce que c'est un projet bénévole, et
véritablement libre, comme peut l'être Samba par exemple. Les fonds que le
projet a touché ces derniers mois (fujitsu...) servent d'abord à payer les
core-hackers de PostgreSQL et à faire en sorte qu'ils aient une vraie vie.

Soit, au lieu de travailler le jour pour bouffer et coder la nuit pour la
passion, ils codent leur passion le jour, bouffent et dorment. Juste récompense.

Comme je l'ai dit dans un précédent mail, si tu te sens de pouvoir aider dans un
des sujets que tu proposes, n'hésites pas, nous serons tous ravis d'avoir une
personne de plus pour faire de l'"advocacy" de PostgreSQL :)


-- 
Jean-Paul ARGUDO

 Site perso : http://www.argudo.org 
 PostgreSQL : http://www.postgresqlfr.org 
 l'APRIL    : http://www.april.org 

---------------------------(end of broadcast)---------------------------
TIP 6: Have you searched our list archives?

               http://archives.postgresql.org

pgsql-fr-generale by date

Next:From: lmesureDate: 2004-10-21 15:02:28
Subject: Re: R
Previous:From: Jean-Paul ARGUDODate: 2004-10-21 12:02:11
Subject: Re: R

Privacy Policy | About PostgreSQL
Copyright © 1996-2014 The PostgreSQL Global Development Group