Skip site navigation (1) Skip section navigation (2)

Re: R

From: lmesure(at)nerim(dot)net
To: "Jean-Paul ARGUDO" <jean-paul(at)argudo(dot)org>
Cc: lmesure(at)nerim(dot)net,"Pgsql Generale Fr" <pgsql-fr-generale(at)postgresql(dot)org>
Subject: Re: R
Date: 2004-10-21 15:02:28
Message-ID: 44354.::ffff:193.194.132.39.1098370948.squirrel@::ffff:193.194.132.39 (view raw or flat)
Thread:
Lists: pgsql-fr-generale
>> C'est clair. Pour la plupart des décideurs, l'aspect technique n'a aucun
>> intérêt (malheureusement parfois). Ce qu'il faut voir, c'est qu'une base
>> de données, par elle-même, et seulement pour elle-même, n'a aucun
>> intérêt.
>
> Parle pour toi. Je fais partie des gens que ça interresse. D'ailleurs ça a
> été
> le cas de Bruce Momjian à ses débuts. Laisse moi te relater sa petite
> histoire
> qu'il m'a raconté en février dernier.

non ce n'est pas ce que je voulais dire. Pour undecideur une base de
données en elle-même ca n'a aucun intérêt. Ca ne l'interesse qu'à partir
du moment ou ca sert à quelque chose d'autre.
>
[SNIP]
>>

C'est très bien, je suis tout a fait d'accord avec ce principe, mais
malheureusement pour beaucoup de decideurs c'est juste une belle histoire.

>> Pour un décideurs, l'important, c'est la mise en place d'une solution de
>> service au sein de son SI. Cela peut être une solution globale (ou non)
>> de
>> sécurité, un ERP, un serveur d'application, une progiciel de gestion,
>> etc...
>
> Complètement d'accord, cependant, rien n'empêche ledit client de demander
> à son
> fournisseur de porter son application sur une plate-forme libre. Ne
> serait-ce
> que pour payer la solution finale moins cher.
>
> Je pourrais te donner des exemples si cela t'interresse. Nombre d'éditeurs
> de
> logiciels propriétaires utilisent de plus en plus des plates-formes libres
> pour
> réduire le prix de vente de leur soft, sans toucher à leur marge. Cela
> leur
> permet de toucher une clientèle hors de portée au paravant...

exactement et c'est ce que je dit plus loin. Ce qui est important c'est
que les editeur sache que PG existe et qu'il est parfaitement adapté& à
leurs besoins.
En plus, le client il fera ca si la SSII ou le consultant qui lui propose
le projet le fait (ou sa MOA ou sa MOE, etc...)

>
>> C'est pourquoi il est effectivement important de "packager" PostgreSQL
>> afin de lui donner une image plus intéressante pourles décideurs [...]
>
> Mmmoui. Il faudrait surtout qu'ils prennent *pour une fois* leurs
> responsabilités, et *arrêtent* d'abuser du parapluie Oracle, IBM et
> consorts...

Ben peut etre, en attendant, tu fais uniquement ce que tu connais meme si
ca te coute cher parce que là au moins tu es capable d'evaluer les risques
qui sont pris. Et pour un decideur, les critères sont le prix, la facilité
d'exploitation car cela a un cout et les risque sencouru car cela a aussi
un cout. Il est rare de voire un decideur faire quelque chose parce que
c'est joli ou mieux techniquement.

>
> « On ne reprochera jamais à un DI d'avoir choisi Oracle ... »

Pas toujorus sur. Tout depend des arguments en face

> Si j'étais un de ces DIs, je ne suis d'ailleurs pas certain que je ne
> choisirais
> pas moi non plus la solution la moins risquée *à mes yeux* pour ma
> carrière.

C'est clair

>
> C'est pourquoi tout notre travail (PostgreSQLFr.org en particulier) c'est
> de les
> rassurer, et de les convaincre par l'exemple et le vécu de leurs confrères
> que
> c'est une solution stable, pereine et sûre...
>
>> PAr exemple, dans ma société, j'ai participé surl'année 2004 à au moins
>> une demi-douzaine de réponses à appels d'offre. PArmis celle-ci, un
>> tier,
>> à la moitié d'entre elles auraient pu utiliser PotgreSQL. Cependant, ca
>> n'a pas été le cas car si beaucoup de monde connais MySQL, peu
>> connaissent
>> PG. De plus, quand MySQL n'est pas adapté à la solution, on prend
>> directement Oracle (ou SQL Server si solution windows) sans chercher
>> autre
>> chose.
>
> Cf ci-dessus. Mets toi au boulot, prêche la bonne parole!...

C'est deja fait :)

>
>> Pour beaucoup, PG reste un SGBD de qualité mais reservé aux hackers.
>>
>> Je crois qu'il serait interessant de montrer d'une façon ou d'une autre
>> les possibilité nombreuses d'intégration de PostgreSQL avec différents
>> domaines d'application.
>>
>> PG souffre d'une mauvaise communication en dehors du domaine purement
>> technique. Il faudrait montrer ses intéractions avec des applications
>> comme (par exemple):
>>
>> - Les ERP
>> - Les système centraux d'administration (système, réseaux, sécurité)
>> - Les gestions de parc
>> - La gestion d'entreprise
>> - Les serveurs d'application (BEA, WebSphere, JBOSS, etc...)
>> - Les Workflows
>> - Etc...
>>
>> En plus, cela auraiot plusieurs effets bénéfiques:
>> - L'apparition de benchmarks et/ou de données surles performances et la
>> maniabilité de PG
>> - Certains éditeurs pourraient alors qualifier leur produit pour qu'ils
>> utilisent PG (comme certains l'ont fait avec MySQL)
>> - Les articles du genre de celui de Decision Micro seraient alors
>> directement envoyés là d'où ils n'auraient jamùais du sortir: la
>> poubelle
>
> Je ne pense pas qu'il faille non plus nourrir les "décideurs" à la petite
> cuillère. Il ne faut pas les prendre pour des cons, entre d'autres termes.

Non mais actuellemnt il faut reconnaitre qu'il n'y a rien, nada. Donc un
petit quelque chose sera bien.


>
> Ils savent très bien que
> c'est interfaçable avec tout système de gestion ou autre... Encore une
> fois, je
> pense que le problème se situe au niveau de la responsabilité: choisir les
> logiciels libres nécessite une bonne paire de euh... tu m'as compris.

Non malheureusement pour en avoir frequenté et en frequenter encore un
certain nombre, les decideurs ne connaissent que le nom de PG et encore.
Ce n'est pas seulement une question de responsabilité. POur certain, PG
c'est un "jouet pour hacker" dixit un directeur informatique d'un groupe
de distribution à la retraite (bon d'accord al aretraite mais quand meme,
il fait parti des enfant du baby boom, dont beaucoup sont a des postes
decisionnel aujourd'hui).

>
> Le hic c'est que PostgreSQL ne dispose pas de fonds pour faire du
> marketing,
> encore moins pour faire de la publicité. Parce que c'est un projet
> bénévole, et
> véritablement libre, comme peut l'être Samba par exemple. Les fonds que le
> projet a touché ces derniers mois (fujitsu...) servent d'abord à payer les
> core-hackers de PostgreSQL et à faire en sorte qu'ils aient une vraie vie.
>

Oui je sais cela. Mon propos n'etait pas de dire qu'il faut faire du
marketing ou de la pub. Mais plutot de faire comme l'a dit quelqu'un
aujourd'hui de proposer un site ou sont reunis les informations
necessaire.
C'est moins ambitieux mais tout aussi efficace. La difficulté aujourd'hui
c'est juste d'avoir une page qui reunit tous ces plugins, ces applications
ces compatibilité, et plus clairement.

> Soit, au lieu de travailler le jour pour bouffer et coder la nuit pour la
> passion, ils codent leur passion le jour, bouffent et dorment. Juste
> récompense.
>
> Comme je l'ai dit dans un précédent mail, si tu te sens de pouvoir aider
> dans un
> des sujets que tu proposes, n'hésites pas, nous serons tous ravis d'avoir
> une
> personne de plus pour faire de l'"advocacy" de PostgreSQL :)

Ok :) Je pourrais vous faire des retour sur des mises en place de
PostgreSQL au niveau de la securité avec Prelude et Snort, du NMS avec
OpenNMS, du groupware avec OpenGroupWare, de la replication avec Slony, du
developpement d'application avec L'equivalent libre de Weblogic dont j'ai
oublie le nom.

Je n'ai malheureusement pas de gros projet en production à exposer. Mais
j'ai fait pas mal de test et utilisé en interne dans ma boite.


S'il y a un format precis de presentation ou un cadre à respecter je peux
toujours apporter ma contrib comme ca.

Je peux fournir des exemples d'architectures applicatives ou autre
possibles en prenant des exemples de themes.

Laurent


In response to

  • Re: R at 2004-10-21 12:02:11 from Jean-Paul ARGUDO

pgsql-fr-generale by date

Next:From: Francois SuterDate: 2004-10-25 08:30:26
Subject: Suite...
Previous:From: Erwan DUROSELLEDate: 2004-10-21 14:26:19
Subject: Rép. : Re: Réflexions pour la suite

Privacy Policy | About PostgreSQL
Copyright © 1996-2014 The PostgreSQL Global Development Group