Skip site navigation (1) Skip section navigation (2)

Re: Postgresql et les utilisateurs

From: Christophe Garault <christophe(at)garault(dot)org>
To: Alban <alban(dot)minassian(at)tele2(dot)fr>
Cc: pgsql-fr-generale(at)postgresql(dot)org
Subject: Re: Postgresql et les utilisateurs
Date: 2005-10-05 12:04:28
Message-ID: 4343C14C.1090508@garault.org (view raw or flat)
Thread:
Lists: pgsql-fr-generale
Alban a écrit :

>car n'importe
>qui peut lancer/utiliser pgAdmin et lancer la requête manuellement sur
>la table 'todo' et lire les todos des autres.
>  
>
Sauf si le contenu est chiffré. De plus on doit pouvoir limiter l'accès 
à ton appli.

>mais alors quelle est la limite où
>postgresql s'essoufle réellement ? J'ai du mal à comprendre qu'une base
>de données 'professionelle' comme postgresql ne saurait gérer qu'une
>centaine d'user. Quel sont les limites d'Oracle dans ce domaine ?
>  
>
AMHA pour Oracle comme pour PostgreSQL, les limites dépendent du nombre 
d'utilisateurs connectés *simultanément* et de l'architecture matérielle.
En tous cas je rejoins l'avis donné précédemment, il faudrait utiliser 
des groupes et faire l'identification de l'utilisateur sur une table ou 
sur un annuaire.
Ce n'est pas vraiment une bonne chose que de maintenir des milliers (à 
fortiori plus) de mots de passe pour une seule application...

>Est-ce que Postgresql est peut facilement gérer plusieurs milliers
>(chiffre volontairemnt provocateur) d'user sans probème ?
>  
>
Milliers ou centaines de milliers? C'est quand même pas la même chose! 
Et puis s'agit -il d'avoir 5000 users dans pg_shadow ou dans une table 
spécifique? Dans ce dernier cas (plus correct) si l'on estime à 30% le 
nombre de postes connectés simultanément il va quand même falloir une 
bonne machine et un réseau qui tient la route.

-- 
Christophe Garault




In response to

pgsql-fr-generale by date

Next:From: Christophe GaraultDate: 2005-10-05 12:37:55
Subject: Re: Postgresql et les utilisateurs
Previous:From: Bernard ClementDate: 2005-10-05 11:56:14
Subject: Re: Postgresql et les utilisateurs

Privacy Policy | About PostgreSQL
Copyright © 1996-2014 The PostgreSQL Global Development Group